Immunité

Le moustique, le marécage et le virus : chronique naturopathique – Episode II

Petite devinette naturopathique :

Qui du moustique ou du marécage est arrivé en premier ? undefined

Réponse : le marécage ! Le moustique n’est là que si marécage il y a !

C’est le marécage qui permet au moustique de vivre et de se reproduire…et qui attire aussi d’autres copains moustiques.

Ainsi un microbe ou un virus en particulier (alias M. Moustique), va se plaire dans des terrains chargés de toxines – terrain = les liquides organiques dans lesquels les cellules baignent. Si on a tendance à être souvent malade et à « choper tout ce qui traîne », alors c’est peut-être que l’on a créé un « terrain marécageux » à cause d’une mauvaise hygiène de vie et que nos poubelles (les toxines) empêchent les cellules de fonctionner correctement.

Faites le test pour voir : embrassez une personne enrhumée pour vérifier si vous êtes un marécage sur pattes !

Eh oui, lors d’une épidémie de grippe ou autre, tout le monde ne tombe pas malade après un petit bisou…nous n’avons pas le même terrain, pas la même identité immunitaire, pas la même vitalité. L’hygiène de vie (ou encore l’épigénétique) est au centre de tout !

(Si l’épigénétique vous intéresse, vous pouvez lire l’excellent ouvrage « La biologie des croyances » de Bruce Lipton.)

Les virus se plaisent particulièrement dans les milieux chargés de toxines, oxydés et déminéralisés.

Pour faire simple, l’oxydation c’est le vieillissement naturel de nos cellules. Mais celui-ci est souvent prématuré à cause de notre hygiène de vie. Cette oxydation cellulaire provient de radicaux libres[1] en excès causés par différents facteurs :

  • stress causés par des rythmes de vie contraires à notre physiologie : manque de sommeil (donc difficile pour le corps de se débarrasser de ses toxines), temps passé à courir partout, charge de travail trop importante, alternance travail/repos déséquilibrée… bref, je ne vous apprends rien en vous disant que notre vie urbaine et moderne est incompatible avec une santé optimale !

  • oxydation cellulaire accélérée par la prise de tabac, d’alcool, de café, d’une médication excessive, ou de drogues en tout genre.

  • émotions négatives ou non exprimées : colères rentrées, ressassements…. Des émotions qui ne s’expriment pas finissent par s’imprimer dans le corps, pour que l’on en prenne enfin conscience et que l’on traite la cause du trouble à l’origine du dysfonctionnement.

  • les nombreuses pollutions électromagnétiques qui nous entourent et dont l’effet est pernicieux puisqu’on ne les voit pas (voir mon article à ce sujet). Notre système nerveux produit des milliards d’impulsions électriques de micro volts à la minute. C’est pourquoi le champ électromagnétique d’un téléphone va perturber le système nerveux, qui à son tour va impacter le système immunitaire et l’ensemble des autres systèmes (digestif, hormonal…) qui sont en lien permanent avec le système nerveux central.

  • Liste non exhaustive ! …

Moralité : n’ayez pas peur des moustiques !

Evitez simplement de créer des zones marécageuses 😉


[1] Les radicaux libres sont des atomes instables cherchant à se lier à d’autres atomes et provoquant des réactions en chaîne.

2 réflexions au sujet de “Le moustique, le marécage et le virus : chronique naturopathique – Episode II”

  1. Très bonne analogie ! Je n’avais jamais réfléchi en ce sens… Si on pouvait nous apprendre ça à l’école, ça ferait de nous des adultes plus responsables de notre santé. Merci pour cet article, hâte de lire les prochains 🙂 !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s